Le contrôle périodique : une obligation news - 11 juillet 2020

Le contrôle périodique de votre chaudière et de son brûleur est LÉGALEMENT obligatoire !

En Wallonie, la fréquence du contrôle périodique dépend du type de combustible.

En voici un petit résumé :

  • Chaque année pour les chaudières à combustibles solides (Bois, pellets, charbon,..)
  • Chaque année pour les chaudières à combustibles liquides (Mazout, huile,..)
  • Tous les 2 ans pour les chaudières à combustibles gazeux (Gaz de ville, Butane, Propane,...) d'une puissance supérieure à 100 kW
  • Tous les 3 ans pour les chaudières à combustibles gazeux (Gaz de ville, Butane, Propane,...) d'une puissance inférieure ou égale à 100 kW

Un bon passage d'un technicien agréé comprend idéalement les opérations suivantes :

  • Le ramonage de la cheminée
  • L'entretien et le nettoyage de la chaudière
  • Le contrôle périodique et le réglage de la chaudière
  • Le contrôle de la chaudière consiste à vérifier l'étanchéité des conduits de combustion, vérifier les dispositifs de sécurité de l'appareil et vérifier le faible taux de monoxyde de carbone dans les fumées de combustion.

Le réglage de la chaudière consiste à vérifier le fonctionnement correct des organes de régulation mais également de vérifier l'excès d'air du brûleur. Le chauffagiste réalisera une mesure de la température des fumées ainsi qu'une mesure de la teneur en dioxyde de carbone (CO2) ou en oxygène (O2) dans les fumées. Cela lui permettra de régler et de limiter l'excès d'air au niveau du brûleur.

Outre le gain inestimable en sécurité, un contrôle périodique bien fait en combinaison avec un entretien permet de réduire la consommation de la chaudière de 2% !

Autre élément important : dans le cas où l'installation de chauffage n'est pas conforme par rapport aux exigences minimales du contrôle périodique, il est nécessaire de procéder aux ajustements nécessaires.

Une période de 5 mois est prévue endéans laquelle un 2ème contrôle périodique doit être effectué.

Si ce 2ème contrôle est également non-conforme, l'installation doit être mise à l'arrêt et ne peut redémarrer que lorsqu'elle respecte les critères réglementaires.

Dans certains cas, le remplacement de la chaudière sera inévitable.

Source : Wallonie énergie SPW

Retour aux actualités & promotions

Chargement...